« El Búfalo » Moroni se présente

Il a la même taille et le même poids que Roger Federer, mais son modèle est Rafael Nadal. Il aime jouer coup droit mais aussi revers. Autrefois on l’appelait « Jimbo », aujourd’hui il est « El Búfalo ». L’Italien Gian Marco Moroni (ATP 265), 21 ans, a fêté sa première victoire sur l’ATP Tour cette semaine à Gstaad. Après son entraînement en préparation du match contre Joao Sousa, le nouveau venu a pris le temps de se présenter.

Gian Marco Moroni est toujours un nom inconnu dans le cirque du tennis. Il répond aux questions de l’interview un peu timidement, il essuie lui-même le court de tennis après l’entraînement, et seulement cette semaine à Gstaad l’Italien a célébré sa première victoire sur l’ATP Tour.

Mais le jeune homme de 21 ans, qu’on surnomme affectueusement « El Búfalo », répond avec d’autant plus d’honnêteté et de sympathie aux questions qui lui ont été posées après son entraînement avant le match contre Joao Sousa. Morino nous dit qu’il avait commencé le tennis à cause de sa glaciale de mère. Et qu’il a toujours voulu jouer comme Rafael Nadal : « Enfant, j’ai essayé d’être comme Rafa », dit-il.

Moroni n’a plus besoin de ça. Avec son propre style de jeu, « El Búfalo » s’est facilement qualifié pour les huitième de finale du J. Safra Sarasin Swiss Open Gstaad 2019, où il devra affronter le Portugais Joao Sousa.

P.s. L’histoire de son surnom n’est pas correctement raconté dans la vidéo. La raison de « El Búfalo » est que l’entraîneur de Moroni a commencé à appeler son protégé « Búfalo » après que le président du Real Madrid ait ainsi appelé le Brésilien Ronaldo.

 

Share This